Un site réalisé par la Ville de Fleury-sur-Orne

La vie à Fleury-sur-Orne

plan_fleury44En 1944, Fleury-sur-Orne comme le reste de la France vit sous l’occupation allemande. Alfred BOISVENEL est alors le Maire de la commune.

L’occupation allemande c’est le manque de liberté, mais c’est surtout les difficultés de la vie quotidienne et en particulier les problèmes de ravitaillement. Face à  ces difficultés de la vie quotidienne, le gouvernement a instauré les cartes de rationnement et autres tickets d’alimentation avec lesquels on pouvait se procurer les produits de première nécessité alimentaires (pain, viande, poisson, sucre, matières grasses ou non-alimentaires (produits ménagers, vêtements). Même le tabac et le vin furent rationnés. Chaque Français était classé par catégorie en fonction de ses besoins énergétiques, de l’âge, du sexe et de l’activité professionnelle de la personne. Chacun recevait alors la ration en rapport à  la catégorie à  laquelle il appartenait.

Nous n’avons pas de données précises sur la commune en 1944 mais nous savons qu’en 1921, avant la guerre, un recensement dénombrait 1200 habitants. On trouvait alors un forgeron, 1 chapelier, 2 épicières, 1 charron, 1 coiffeur, 4 instituteurs, 2 boulangers, 6 aubergistes, 1 marchande de poissons, 1 de quatre saisons, des artisans du bâtiment, des employés des chemins de fer. Les hommes travaillaient dans les carrières. Les femmes faisaient de la dentelle. En 1946, un recensement dénombrera 1331 habitants.